2 JEUNES NANTAIS A OSLO Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

 

 

 

Clément Bens et Louis Bonin sélectionnés pour l’Euro de bridge junior.

À 13 et 14 ans, ils s’apprêtent ce lundi à disputer leurs premiers championnats d’Europe de bridge junior en Norvège. Rencontre avec Louis Bonin et Clément Bens, deux as des cartes.

Ils s’entraînent plus de 7 heures par semaine et s’apprêtent à disputer leurs premiers championnats d’Europe à Oslo. La discipline choisie par les deux Nantais de 13 et 14 ans n’est pas banale. « Mes parents disent souvent qu’ils n’auraient jamais eu l’idée de m’y inscrire si je ne leur avais pas demandé », s’amuse Clément Bens.

« Un jeu de concentration dans lequel il faut faire jouer les probabilités »

En 3e à Saint-Stanislas, le garçon fait mentir tous ceux qui pensent encore le bridge désuet et réservé à nos aînés. « J’ai découvert le jeu en 6e pendant un stage proposé le midi au collège. Ça m’a plu et j’ai eu envie d’en faire en club. » 

Au Bridge Atlantique Association, le futur lycéen a rencontré son partenaire. Chez Louis Bonin, on a en revanche le bridge dans le sang. « Mes arrière-grands-parents étaient très très forts et ont remporté beaucoup de prix. Mon père, qui y jouait aussi à mon âge m’a inscrit à un stage de découverte il y a 2 ans. » Un véritable coup de cœur pour le collégien qui rentre en 3e au Loquidy. « Je suis retourné aux cours le samedi matin toute l’année. »

Au départ, les deux as de la carte ne jouaient pas ensemble : « Mais il se trouve qu’on était tous les deux les plus jeunes, et les seuls à être nés en 2005 de la région. » Un sésame pour intégrer l’équipe de France junior. « Notre entraîneur a proposé au sélectionneur de nous donner des cours supplémentaires. » Le talent et le travail ont payé. Depuis quelques mois, les deux jeunes représentent le pays : « Nous avons remporté le Festival international handicap à Nice et nous avons fini 4e aux championnats de France de l’équipe jeune moins de 18 ans à Paris en mai dernier. »

Un sport de l’esprit qu’ils prennent tous deux très au sérieux. En dehors des cours, là où les copains jouent aux jeux vidéo, les champions s’entraînent entre 3h et 5h par semaine en ligne. « Plus on joue, meilleur on devient. C’est un jeu de concentration dans lequel il faut retenir les cartes et faire jouer les probabilités. Une sorte de tarot où l’on détermine des contrats et qui se joue à deux contre deux. » Mais attention, interdit de communiquer avec son partenaire. « Il y a même des paravents pour ne pas se voir. »

Cette semaine, pour l’Euro de bridge junior à Oslo, ils seront face à une contrainte supplémentaire. « Il est interdit de parler français, tout doit se passer en anglais avec les joueurs des 18 pays. » Les Nantais ont décollé ce dimanche avec boissons et gâteaux dans leurs valises. « Car en Norvège les sodas sont à 8 € ! » Même pas stressés, les complices pensent déjà à l’après : « Fin août, on sera aux championnats du monde, en Croatie, cette fois, où les biscuits seront beaucoup moins chers ! » 

Pour suivre leurs exploits :

Résultats ( sélectionner la colonne U16 ) : http://db.eurobridge.org/repository/competitions/19Stokke/microSite/Results.htm

Résultats en cours :

http://db.eurobridge.org/repository/competitions/19Stokke/microSite/RunningScores/Asp/RoundTeamsConditStatClassicMod.asp?qtournid=1633&qshowflag=1

 

 

 

add
Lu 64 fois
Plus dans cette catégorie : « AG DU 20 JUIN 2019 NOUVEAU DAMES/2 »
Connectez-vous pour commenter